Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guitare

  • 2 poèmes frais du jour...

    guitare Dix cordes alan garcia torres.jpg

    Voici deux poèmes sortis tout droit de ma boite cranienne

     

    HOMMAGE A MA GUITARE :

     

    Ma vie par tes cordes

     

    Ma vie par tes cordes a toujours été liée.

     

    J’ai joué, limé, barré à satiété.

     

    Le sourire aux lèvres ou les larmes aux yeux.

     

    Mais je ne me suis jamais résigné longtemps.

     

    Tu m’as toujours consolé.

     

    Ma musique a généré souvent joies, peines, sincérité ou superficialité.

     

    Eternité.

     

    Aujourd’hui, elle est ma raison de vivre,

     

    Accrochée à mon moi profond

     

    Jusqu’aux derniers instants.

     

    J’ai joué, et je crois avoir gagné,

     

    Le sens d’une vie digne d’intérêt,

     

    Grâce aux accords…

     

    Passés et repassés.

     

     

     

     

     

     

    EN CE TEMPS DE NOËL :

    La journée tire sa révérence

     

     

    IMG00146-20120527-1205.jpgLa journée tire sa révérence,

    Les images lumineuses s’éteignent peu à peu,

    Laissant planer une douceur angélique.

    Le ciel est rouge au fond du tableau.

    Les étoiles font leur apparition,

    Et s’illuminent une à une

    Comme les guirlandes argentées

    D’un sapin de Noël.

    La nuit a remplacé en ville

    l’agitation frénétique d’instants visibles.

    Elle n’appartient qu’à quelques uns,

    Ceux qui veulent poursuivre la fête.

    La lune est sa Reine,

    Le repos sa fonction.

    Côté face, côté caché

    La nuit donnera le repos bien mérité

    Aux sages travailleurs fourbus.

     

    La journée tire sa révérence,

    Le ciel est d’un noir soutenu,

    Le temps est comme arrêté.

    Bientôt la journée réapparaîtra

    Et le cycle de la vie renaîtra,

    Côté pile.

     

     

     

  • Un instrument extraordinaire digne de James KLINE

    Voici un instrument imaginaire "guitarophone" digne de mon ami James, (qui bien entendu n'a rien à voir là dedans) adepte des guitares à "cordes multipliées à l'infini ".

    Un vrai cauchemar de guitariste entre l'instrument de lutherie et la bébête mécanique:

    jim_01.jpg

     

     

    Vidéo à voir ici:

    http://www.youtube.com/embed/XlyCLbt3Thk?rel=0

  • SALON DU LIVRE DE RIANTEC...NOUS Y ETIONS.

    Le salon du livre de Riantec a tenu sa 24ème édition hierfrédéric, georges point, riantec dimanche 18 Novembre, toute la journée à la salle Henri Queffelec.

    Nous partagions un stand dédié à l'Association E.L.A. des auteurs du Pays du Roi Morvan, où Anne-Yvonne Pasquier assurait la permanence en compagnie de Danièle Guerzider, Marie Mandel, puis rejointes par Georges Point et moi-même, accompagné de ma guitare bulgare destinée désormais aux salons. Mais dans le vacarme incessant de hall de gare, pas la moindre note n'a pu touché le coeur d'un lecteur attentif (c'est le poète qui écrit, pas le musicien décu...).

    Conférences, débats, 95 auteurs présents, 35 éditeurs...une manifestation d'un jour en grand écran.Beaucoup de passages, peu de ventes mais des échanges constructifs. La joie de revoir Alain Scaviner guitariste, et passager d'une heure dans ce drôle de navire, Gwénaël Rouzier collègue guitariste, amateur de bouquins. Sans parler d'écrivains déjà rencontrés sur des salons et désormais amis: Patrice Perron, Louis Bertholom, Alexis Gloaguen. Enfin, de nouveaux visages pour moi, mais des références incontournables dans le milieu: Guénane, GérardLe Gouic, J.A. Guénégan...

    Vous pouvez donner votre avis sur cette journée un peu particulière, en écrivant ici (cliquer sur SALON DU LIVRE DE RIANTEC...NOUS Y ETIONS à droite, le cadre pour la réponse est en bas).

    Alors à trés bientôt de vous y retrouver.

    Amitiés musicopoétiques...

    podcast